18 Ce et Cette - Celui-là et Celle-là (Démonstratifs)

N
A
 DL 

En croate, il existe trois déterminants démonstratifs utiles. Découvrons-les et comparons-les avec le français ainsi qu'avec l'espagnol ; en plus, je vous en donne un autre ayant un sens proche :

Croate Français Espagnol
ovaj (ov-) ce (proche) este/esta
taj (t-) ce (à égale distance) ese/esa
onaj (on-) celui-là (éloignement) aquel/aquella
drugi autre otro/otra

On les emploie également comme de simples adjectifs :

Ona kuća je velika. Cette maison est grande. (qu'on ne voit pas et qui est probablement éloignée)

Marko živi u ovom stanu. Marko vit dans cet appartement. (nous sommes dedans ou tout proche)

Contrairement à la plupart des autres adjectifs, les trois adjectifs énumérés ci-dessus – ovaj (ov-), taj (t-) et onaj (on-) – ne prennent pas de -i au masculin nominatif singulier. (Rappelons que la même règle s'applique à moj mon).

Comme en français, il est assez courant en croate d'utiliser certains adjectifs seuls, comme pronoms (comparez au français chacun, autre, etc.). Cependant, peu importe la façon dont ils sont utilisés, ces pseudo-pronoms se déclinent également comme des adjectifs, et dont prennent les mêmes terminaisons des différents cas.

On emploie souvent les adjectifs démonstratifs (ovo, to, etc.) au genre neutre, comme pronoms impersonnels pour poser des questions, obtenir des détails... L'adjectif to utilisé comme pronom se traduit généralement par ce :

To je mačka. C'est un chat.

Ovo je pas. Ceci est un chien.

J'appelle ce type de phrases démonstrative. Par conséquent, le nom dans la phrase (p. ex. mačka, pas) est sujet, donc le verbe biti (je² +) be s'accorde en fonction de ce sujet. Ceci concerne également l'emploi de to avec un autre pronom :

To sam ja. C'est moi. (lit. "Ce suis je.")

Lorsqu'on utilise to + adjectif, la phrase n'a plus le même sens : vous parlez d'autre chose, qui est déjà connu. En revanche, l'adjectif to est sujet ; il faut donc l'utiliser sous sa forme neutre.Dans l'exemple donné ci-dessous, ovo est suivi d'un adjectif et on sait de quoi l'on parle :

Ovo je teško. C'est lourd/difficile.

C'est très différent par exemple avec les pronoms ja je ou ti tu (singulier) : ici, on doit réfléchir à ce que le pronom représente, et accorder le genre en conséquence. Avec to on doit utiliser le genre neutre, indépendamment de ce que le pronom représente !

Il est très souvent utilisé pour exprimer que quelque chose appartient à quelqu'un, avec un adjectif possessif :

To je moje. C'est le mien.

Rappelez-vous que l'adjectif moj prend -e au neutre, étant donné qu'il se termine par une consonne propre à la langue croate.

Le croate a le pronom à la 3ème personne neutre ono il, mais l'adjectif/pronom démonstratif au genre neutre to est presque toujours utilisé à la place. Ainsi, voici l'expression courante qu'on traduit toujours par : 

To je to! C'est ça !

On peut utiliser to (ou ovo, etc.), avec le verbe zvati (zove) s'appeler + se² pour nommer quelque chose :

Ovo se zovezvati džep. Ceci s'appelle une poche.

Pour demander comment s'appelle quelque chose, on utilise le mot kako comment (encore une fois, comme dans les langues latines en français, espagnol ou italien) :

Kako se to zovezvati (na hrvatskom)? Comment ça s'appelle (en croate) ?

N'oubliez pas : quel que soit l'ordre des mots, dans les phrases croates comme :

To je mačka. C'est un chat. = mačka est le sujet

To je lako. C'est facile. = to est le sujet, donc l'adjectif (lako) doit être au genre neutre

Cette règle sera très importante pour l'utilisation du temps du passé.

Bien que le croate n'ait pas d'article comme en français le, un ou des – on peut utiliser taj (t-) ou onaj (on-) comme adjectif, si vous voulez souligner que quelque chose est strictement défini, déjà connu :

Čekam taj vlak. J'attends ce train.

Ona žena je ovdje. Cette femme est ici. (dont on parle même si on ne l'a voit pas)

On peut exprimer l'inverse avec ces deux adjectifs, c'est à dire lorsque quelque chose n'est pas vraiment connu :

jedan (jedn-) un neki un certain

Par exemple :

Neka žena je ovdje. Une femme est ici. (ou une certaine femme...)

L'adjectif jedan (jedn-) un sert aussi de numéro - par exemple, on peut dire que l'on a un fils - rappel pour les noms masculins animés qui sont à l'accusatif :

Imam jednog sina. J'ai un fils.

En croate, les adjectifs démonstratifs et possessifs peuvent être combinés, de sorte qu'on peut dire :

jedna moja knjiga un de mes livres (lit. "un mon livre")
jedan moj prijatelj un de mes amis (lit. "un mon ami")
ta moja knjiga c'est mon livre là (lit. "celui-là mon livre")

La dernière phrase peut être difficile à traduire, mais le sens est évident : un livre spécifique qui m'appartient. Par exemple :

Poznaješpoznavati jednog mog dobrog prijatelja. Tu connais un bon ami à moi. (lit. "un mon bon ami")

L'ordre normal des adjectifs dans ce type de phrase sera démonstratif - possessif - descriptif. Cependant on peut le modifier.

On peut de manière subtile, exprimer d'une autre façon le caractère indéfini du sujet dans des phrases sans COD, en inversant le sujet et le verbe :

Dolazi vlak. Un train arrive. ®

Ce qui explique l'ordre courant des mots dans une phrase telle que pada kiša lit. "tombe la pluie".

L'adjectif drugi se traduit par autre. Tout comme en croate, drugi signifie pas celui-ci, et le croate emploie l'expression još + jedan (jedn-) dans le sens un de plus :

Želim drugu olovku. Je veux un autre crayon. (un crayon différent)

Želim još jednu olovku. Je veux un autre crayon. (un de plus)

Dans cette phrase, nous avons utilisé le nom et le verbe suivants :

olovka crayon željeti (želi) vouloir, désirer

L'adjectif jedan (jedn-) un a une valeur négative, lorsque on ajouter ni-:

nijedan (nijedn-) + négation aucun

Comme pour les autres mots négatifs commençant par ni-, le verbe doit être mis à la forme négative également :

Nemam nijednu olovku. Je n'ai aucun crayon.

Ne znam nijednu riječfem.. Je ne connais aucun mot.

Alors que jedan (jedn-) se traduit habituellement par un, en croate, il n'y a pas de "nom" équivalent au français ci et . Lorsqu'on emploie celui-ci, ou celui-là en français, on emploie les pseudo-pronoms correspondants à celui – mais n'oubliez pas d'accorder le cas et le genre ! Par exemple :

Želim ovu jabuku. Je veux cette pomme.

Želim ovu. Je veux celle-ci. (lit. "celle", A fém)

Želim drugog učitelja. Je veux un autre enseignant.

Želim drugog. J'en veux un autre. (lit. "autre", A masc.anim.)

Želim još jedno pivo. Je veux une autre bière.

Želim još jedno. J'en veux une autre. (lit. "un", A. neut.)

Cela illustre de manière évidente la raison pour laquelle les adjectifs indiquent le genre en croate - ils sont plus spécifiques quand ils sont utilisés sans noms.

Les mots jedan (jedn-) et nijedan (nijedn-) sont souvent utilisés dans les réponses courtes, faites attention à ce qu'ils s'accordent bien sûr au genre du nom auquel ils se réfèrent (ici olovka crayon = féminin) :

Trebam olovku. J'ai besoin d'un crayon. ®

— Imam jednu. J'en ai un.

— Nemam nijednu. Je n'en ai aucun. (lit. "Je n'ai pas aucun.")

On emploie to sous sa forme neutre (accordée correctement en fonction du cas, bien sûr) pour faire référence à des faits, états, évènements et actions :

Kuham čaj. Je prépare du thé. (lit. "cuisine du thé") ®

To je dobro! C'est bien !

Ici, to fait référence à ce qui a été dit précédemment. Seul to peut être utilisé dans ce type de situations. On ne peut pas utiliser ovo ou ono.

Le croate a des adverbes démonstratifs spécifiques pour indiquer la manière (comment) et la quantité (combien) qui n'ont pas d'équivalents français correspondants :

manière quantité
ovako de cette façon, comme ceci ovoliko à ce niveau
tako de cette façon, si toliko tant, tellement
onako de cette façon, comme ça onoliko tant que ça

Les adverbes les plus souvent utilisés sont ovako, tako et toliko. Par exemple :

Ovaj automasc. je tako brz. Cette voiture est si rapide.

En fait, le croate a un large éventail d'adverbes démonstratifs, couvrant toutes les catégories d'adverbes : destination, origine, raison, lieu, heure, etc. Certains d'entre eux sont fréquemment utilisés, d'autres moins.

Cependant, certaines significations sont exprimées par un démonstratif + nom, et l'ensemble de la phrase prend un sens particulier. Le nom put (signifiant voie, chemin tout seul) est souvent utilisé dans ce type de phrases :

ovaj put cette fois-ci taj put cette fois-là

Il existe aussi des adjectifs démonstratifs en croate correspondant aux notions de qualité et de mesure :

ovakav (ovakv-) tel, de cette façon
ovolik si "grand, petit...", de cette taille

N'oubliez pas que ces mots sont des adjectifs, c'est-à-dire des changements de genre, de cas et de nombre. Par exemple :

Imam ovakvu majicu. J'ai une chemise comme ceci.

D'autres formes sont dérivées de la même manière que pour d'autres types de démonstratifs, c'est-à-dire en remplaçant ov- par t- ou on-.

Ne vous inquiétez pas trop de la différence entre ovakav (ovakv-) et takav (takv-) – ils sont souvent utilisés de manière interchangeable par les Croates.

Tout comme le français a des adverbes de temps spécifiques comme aujourd'hui, ce soir, cette nuit, ce matin, le croate a un ensemble d'adverbes de temps presqu'identiques. Cependant, ces adverbes finissent tous par -s :

danas aujourd'hui
noćas cette nuit
jutros ce matin
večeras ce soir

Par exemple :

Večeras idemoići u restoran. Nous allons au restaurant ce soir.

L'adjectif to est également utilisé dans la phrase to jest (où jest est la forme archaïque de je², le prés-3 du verbe être).

Un autre démonstratif, tako, est souvent utilisé dans cette expression i tako dalje. Ces deux expressions sont très courantes ; elles ont donc des abréviations normalisées (les points sont obligatoires). Les équivalences en français sont également indiquées :

phrase abrégé
to jest c'est à dire tj. c.-à-d.
i tako dalje et caetera itd. etc.

Ce démonstratif est également utilisé dans deux tournures de phrases très fréquentes :

Tako je. C'est vrai. / C'est bien vrai.

Nije tako. Ce n'est pas vrai. / C'est pas correct.

Notez comment je² est positionné à la 2ème place.

________

® En Serbie et dans la majeure partie de la Bosnie, on emploie le mot voz Au lieu de vlak train. En Serbie, dans certaines régions de Bosnie et de Croatie, on emploie le mot kuvati cuisiner, cuire au lieu de kuhati (cependant, ce n'est pas reconnu officiellement en Croatie).

En Serbie, ainsi qu'en Croatie, on utilise l'expression treba mi olovka au lieu de trebam olovku. Je l'expliquerai en détail dans les prochains chapitres.

↓ Point culturel à découvrir (cliquez ici)

↓ Exercice (cliquez ici)

5 Croate facile: 18 Ce et Cette - Celui-là et Celle-là (Démonstratifs) N A  DL  En croate, il existe trois déterminants démonstratifs utiles. Découvrons-les et comparons-les avec le français ainsi qu...

↓ Add Your Comment (click here)