13 Elle m'aime : Pronoms et Propriétés

Permettez-moi de présenter ici des pronoms et de poursuivre avec l'emploi des adjectifs et du verbe biti (je² +) être.

Nous avons appris quelques pronoms personnels (ti, vi, on...) mais pas tous. De plus, nous n'avons vu que leurs formes sujet, c'est-à-dire le cas nominatif. Que faire si nous voulons utiliser les pronoms comme complément d'objet ? Que faire si nous voulons dire Je suis ? ou encore Je t'aime ? Ou bien elle m'aime ?

Les différentes formes des pronoms ne sont pas régulières et doivent être apprises par coeur. Heureusement, elles ne sont pas trop compliqués. Voici les deux premières personnes au singulier et au pluriel (Je, tu, nous, vous) :

singulier pluriel
pers. N A     N A
1ère ja me² mi nas²
2ème ti te² vi vas²

Les pronoms personnels à l'accusatif doivent être placés en deuxième position dans la phrase, tout comme la particule se² ; ce qui est le cas également en français (Cf chapitre 7 Verbes avec COD obligatoire.) Par exemple :

Ana¹ me1 A² čeka.  ▶  Ana m'attend.

Bien sûr, lorsqu'on explique que le pronom doit être placé en deuxième position, il ne faut pas le prendre au sens strict. On peut retrouver en première position d'autres mots et il sera normal de dire :

Moj prijatelj¹ te2 A² čeka. Mon ami t'attend.

J'expliquerai spécifiquement l'adjectif possessif moj mon au chapitre suivant. En effet, c'est un adjectif qui ne prend jamais de -i au masculin par exemple.

On peut parfois lire dans les journaux ou des livres, que la deuxième position est imposée, y compris en séparant un groupe composé d'un adjectif + nom. Ce n'est jamais le cas à l'oral (sauf peut-être dans des discours très formels, par exemple pour les informations à la radio publique ou dans certaines régions rurales) :

Moj¹ te2 A² prijatelj čeka. (le même sens, très formel, à l'écrit)

Et puis, bien sûr, voici comment on exprime l'amour en croate :

Volim te2 A.  ▶  Je t'aime. (vous connaissez bien sûr la personne !)

Pour vous aider à apprendre les autres formes de pronoms personnels, elles seront affichées en bleu foncé (un pop-up s'affiche en déplaçant la souris sur le mot ou en touchant l'écran tactile, avec les informations basiques comme p. ex. : 1 A = 1ère personne, accusatif ; 2pl A = 2ème personne, pluriel, A, etc). Voir les exemples ci-dessus !

Les pronoms vi/vas sont tous deux au pluriel pour exprimer un groupe de personnes vous tous mais également marquer le respect le vous de politesse. Dans ce cas, le pronom prend une majuscule sur son initiale V :

Ana vas2pl A čeka. Ana vous attend (groupe).

Ana Vas2pl A čeka. Ana vous attend (une personne).

Il existe également des formes de pronoms personnels, allongées et qui sont "accentuées", mais leur emploi est limité dans certains cas, que nous verrons ultérieurement.

Voici maintenant les formes des pronoms à la 3ème personne du singulier (il, elle). Comme vous pouvez le voir, le croate a un pronom personnel pour le genre neutre, que nous ne connaissons pas en français. :

3ème personne
N A
Fém. ona  ▶  je² / ju²
Neut. ono ga²
Masc. on  ▶ 

On constate que l'accusatif des pronoms personnels pour la 3e personne n'a qu'une seule forme au masculin et au neutre. Les formes pronominales sont moins nombreuses que ce que l'on pourrait croire. Par exemple :

Volim ga3m/n A.  ▶  Je l'aime. (selon le contexte, neutre ou masculin)

Ona ga3m/n A ne poznajepoznavati.  ▶  Elle ne le connaît pas. (selon le contexte, nom neutre ou masculin)

L'accusatif du pronom ona elle, a deux formes interchangeables ®. Par exemple, pour le mot knjiga livre – qui est un nom féminin - on peut utiliser les deux formes :

Čitam je3f A. Je le lis. (lit. "je la lis")

Čitam ju3f A. (même sens)

Etant donné que la forme pronominale je² est similaire à la forme prés-3 du verbe biti (je² +) être, on évite donc cette forme pronominale avec la forme verbale je² dans la même phrase. Nous verrons ce type de phrases un peu plus tard.

Attention : tous les mots suivants sont du genre féminin : knjiga livre, voda eau, kuća maison, noć nuit et obitelj famille. Par conséquent, pour ces mots, on doit employer un pronom au genre féminin (ona, ju², je²) pour y faire référence, comme si c'était un mot vraiment féminin comme soeur.

De même, les mots suivants sont tous du genre masculin : nož couteau, auto (aut-) voiture. On doit utiliser le pronom au genre masculin.

Les pronoms servent à décrire la qualité d'une chose ou d'une personne. Ils sont donc exprimés sous la forme nominative, qui est la forme par défaut apparaissant dans le dictionnaire. Par exemple :

Ivan je student. Ivan est étudiant.

On je student. Il est étudiant.

Le croate comme le français, comprend des noms ayant une forme au masculin et une au féminin, p. ex. étudiant, étudiante.

La règle pour former le féminin à partir de la forme au masculin n'est pas très bien définie mais pour la majorité d'entre eux, on retrouve la forme féminine en ajoutant -ica au mot masculin (le suffixe -ica sert pour d'autres usages également) :

homme femme
chanteur pjevač pjevačica
professeur profesor profesorica ®
étudiant student studentica ®
enseignant učitelj učiteljica

Par exemple, si une fille est étudiante, vous diriez :

Vesna je studentica. Vesna est étudiante.

Attention : les phrases qui utilisent le verbe biti (je² +) être pour décrire quelque chose. Les mots qui suivent le verbe, sont tous au nominatif ; on n'emploie donc pas l'accusatif.

En croate, il existe deux mots bien distincts pour homme et être humain :

čovjek homme/être humain
muškarac (muškarc-) homme (accent sur la masculinité)

On emploie le mot čovjek pour tous les cas (au sens large, pour parler d'une personne dont vous ignorez tout y compris si c'est un homme ou une femme. Le deuxième mot muškarac n'est employé que pour insister sur la qualité propre à la masculinité :

Ivan je marljiv čovjek. Ivan est un homme travailleur.

On je zgodan muškarac. Il est bel homme.

Pour la plupart des animaux (y compris les humains), le genre masculin est celui par défaut : on utilise le masculin pour un groupe de plusieurs personnes. Le genre masculin est si générique qu'il peut même parfois être utilisé pour les femmes aussi :

Ana je dobar čovjek. lit. "Ana est un être bon"

Ona je novi profesor. Elle est le nouveau professeur.

Maintenant comment dire Je suis étudiant ou je suis étudiante ? Pour cela, on ajoute le pronom personnel à la forme N bien sûr suivi du verbe conjugué à la première personne du singulier :

biti (je² +) êtreprés-1 sam²

Par exemple :

Ja sam student. Je suis étudiant.

Ja sam studentica. Je suis étudiante.

Cependant en croate, on utilise peu les pronoms personnels sujet, contrairement à cet exemple.

Pour décrire un état, qui n'est pas permanent et évolue, par un adjectif, on omet en général le pronom sujet. Ainsi au lieu de dire ja sam..., voici comment s'exprimer lorsqu'une personne a faim par exemple :

Gladan sam.  ▶  J'ai faim. (locuteur = homme)

Gladna sam.  ▶  J'ai faim. (locuteur = femme)

Attention : bien que ja et ti ne font pas la différence pour le genre, il faut cependant accorder l'adjectif au genre implicite. Cela ressemble aux autres langues latines (français, espagnol, italien... ). Cette différence de forme finale en croate ou en espagnol, s'entend, alors que ce n'est pas le cas en français.

(Sp.) Estoy cansado. (homme)

(Sp.) Estoy cansada. (femme)

Si vous connaissez un peu la langue espagnole, il est intéressant de noter que la règle sur l'omission du pronom personnel sujet en croate pour Je suis... correspond à peu près au verbes espagnols ser vs. estar (avec quelques exceptions) :

EspagnolCroate
Soy estudiante. Ja sam student.
Estoy cansado. Umoran sam.

Si on ajoute un adverbe comme p. ex. opet encore, de nouveau, možda peut-être, jako très etc.), celui-ci n'est jamais lié à l'adjectif ; ce qui permet de respecter l'ordre des mots et notamment ceux devant être positionnés en deuxième position dans la phrase.

Goran je jako gladan.  ▶  Goran a très faim.

Jako sam gladan. J'ai très faim. (homme)

En principe, l'adverbe doit se trouver à gauche de l'adjectif, mais on peut le placer ailleurs de manière à renforcer l'adjectif.

Comment alors dire que l'on n'a pas faim ? On suit la même règle concernant les formes au présent du verbe biti en ajoutant simplement ni- ®. La forme négative n'est pas figée à la deuxième position dans la phrase ; en réalité, elle précède généralement l'adjectif. Cependant, les adverbes modifiant l'adjectif se situent habituellement entre la forme verbale négative et l'adjectif :

Nisam gladan.  ▶  Je n'ai pas faim. (homme)

Uopće nisam gladna. Je n'ai pas du tout faim. (femme)

Nisam jako gladna. Je n'ai pas très faim. (femme)

Le pronom sujet pour la deuxième personne du singulier est ti et vi au pluriel (ainsi que pour la forme dite de politesse). Voici les formes verbales de biti que nous avons déjà apprises :

Nisi gladan. Tu n'as pas faim. (homme)

Gladna si. Tu as faim. (femme)

Au nominatif pluriel, les adjectifs prennent un -i pour le genre masculin, pour les groupes mixtes, mais aussi dans toutes les phrases de politesse (peu importe le genre de la personne à qui l'on s'adresse). Par exemple, pour dire que Vous avez faim :

Gladni ste. (groupe d'hommes)

Gladni ste. (groupe mixte)

Gladni ste. (forme de politesse)

Au nominatif pluriel, les adjectifs prennent un -e au genre féminin, et seulement pour un groupe exclusivement composé de personnes du sexe féminin :

Gladne ste. (groupe de femmes)

La même règle s'applique également pour la 1ère personne du pluriel (nous sommes) avec le pronom personnel mi et le verbe être s'écrit ainsi :

biti (je² +) êtrepres-1pl smo²

Ici, il s'agit d'une exception à la règle selon laquelle la forme prés-1pl est construite à partir de prés-1 + o.

Par exemple :

Umorni smo.  ▶  Nous sommes fatigués. (groupe d'hommes)

Umorni smo. (groupe mixte)

Umorne smo.  ▶  (groupe de femmes)

________

® En Serbie et généralement en Bosnie, la forme du pronom à l'accusatif ju² n'est utilisée qu'avec la forme verbale prés-3 je².

En Serbie, on utilise très souvent les mots profesorka et studentkinja au lieu de profesorica et studentica. En revanche, le mot féminin učiteljica est utilisé partout.

Au Monténégro, la forme négative du présent pour le verbe biti (je² +) être est toujours nije-, p. ex. nijesam, nijesi etc., mais la 3e pers. est seulement nije.

↓ Point culturel à découvrir (cliquez ici)

↓ Exercice (cliquez ici)

5 Croate facile: 13 Elle m'aime : Pronoms et Propriétés Permettez-moi de présenter ici des pronoms et de poursuivre avec l'emploi des adjectifs et du verbe biti ( je ² +) être . ...

↓ Add Your Comment (click here)