31 Premier, Second : Nombres Ordinaux

N
A
 DL 
G
24

Après avoir appris à compter au moins jusqu'à 4, nous allons apprendre à exprimer les ordinaux ou nombres ordinaux , c'est-à-dire premier, second etc. Ce sont des adjectifs. Voici leurs formes :

1 prvi premier
2 drugi second
3 treći troisième
4 četvrti quatrième
5 peti cinquième
6 šesti sixième
7 sedmi septième
8 osmi huitième

L'adjectif second a bien évidemment, d'autres sens.

Pour les nombres supérieurs qui ne comportent qu'un seul mot, il suffit d'ajouter -i :

17 sedamnaestsedamnaesti
40 četrdesetčetrdeseti

Si un nombre a plus d'un chiffre, il suffit simplement de mettre le dernier chiffre sous sa forme ordinale. Si le nombre est écrit en un seul mot (sans le i, on ne met que le dernier chiffre sous sa forme ordinale :

31 trideset i jedantrideset i prvi
31 tridesetjedantridesetprvi

Attention : tous les ordinaux sont des adjectifs. Par conséquent, ils s'accordent en genre et en nombre et se déclinent comme n'importe quel adjectif :

17me sedamnaesti (masc. N)
        sedamnaestom (masc. DL)
        sedamnaestu (fém. A) etc.

Pour les dates, on utilise les nombres ordinaux. Par exemple, l'année 1932 se dira "1932e année" ou simplement la "32e" année.

En croate, lorsqu'on parle qu'un évènement se déroule (s'est déroulé ou se déroulera) à un moment donné dans le temps et indiqué par une date, on doit mettre cette date au génitif.

Bilo je to trideset i druge (godine). lit. "C'était dans la 32e (année)." = C'était en 32.

De même, on exprime les jours par le premier, le second (comme en français, mais au cas génitif). Pour désigner les mois en croate, on l'exprime par le premier mois (dans une année), le second... ®. Normalement, les Croates disent simplement :

Rođen sam petog osmog. lit. "Je suis né le cinquième du huitième" = Je suis né le cinq août.

Les formes courtes au masculin petog et osmog sont les adjectifs ordinaux de peti et osmi au génitif, de la forme petog dana et osmog mjeseca - qui s'accordent avec les noms dan et mjesec.

Pour écrire les nombres ordinaux, on abrège sous la forme "nombre + point", donc généralement on écrit ainsi :

Rođen sam 5. 8.

Pour indiquer le nom d'une date spécifique, on emploie le terme :

datum date

Après le nom date, on ajoute un évènement au génitif :

datum rođenja date de naissance

Pour indiquer à quel moment s'est déroulé un évènement, on emploie la préposition u¨ + DL :

Rođen sam u osmom mjesecu. Je suis né en août.

On peut abréger le nom mjesec mois par mj. ; dans un langage plus familier mjesec est parfois omis ®

Idemoići na more u sedmom. Nous allons à la mer en juillet. ®

Les noms de mois sont surtout utilisés à l'écrit (langage formel) - on ne les écrit pas normalement (comme les jours de semaine) :®

1 siječanj (siječnj-) janvier
2 veljača février
3 ožujak (ožujk-) mars
4 travanj (travnj-) avril
5 svibanj (svibnj-) mai
6 lipanj (lipnj-) juin
7 srpanj (srpnj-) juillet
8 kolovoz août
9 rujan (rujn-) septembre
10 listopad octobre
11 studeni (adj.) novembre
12 prosinac (prosinc-) décembre

Ils sont déclinés au cas G quand ils servent à indiquer à quel moment s'est déroulé... un évènement :

Rođen sam petog kolovoza. (formel) Je suis né le cinq août.

Rođen sam u kolovozu. (formel) Je suis né en août.

Lorsque la date est sujet, le nombre est au nominatif et le nom qui suit est au génitif puisque cela revient à dire que c'est le Xème jour d'un mois d'une année et toutes les combinaisons NOM de NOM est au cas génitif :

Peti kolovoza je bio vruć. (formel) Le 5 août a été chaud.

Encore une fois, l'expression ci-dessus concerne en fait peti dan le cinquième jour - donc, la forme du participe passé est au masculin.

Ce tableau reprend les 4 expressions de temps vues jusqu'à présent et qui indiquent le moment où quelque chose s'est produit ou va se produire :

utilisé pour exemple
u¨ + A moment de la journée à midi
u podne
jour de semaine le samedi
u subotu
u¨ + DL mois en Juin
u šestom (mjesecu)
u lipnju (formel) ®
G date le 5 avril
petog četvrtog (fam.)
petog travnja (formel) ®
(généralement 5. pour petog)

Pour exprimer les décennies (p.ex. les années 70) on peut employer un adjectif ordinal au féminin pluriel (puisque on sous-entend en réalité le mot godine années (féminin pluriel).

Sedamdesete su bile davno. Les années soixante-dix, c'était il y a longtemps.

Lorsque le nom "décennie" est sujet, comme ci-dessus, on conjugue le verbe au pluriel, et les formes du participe passé et adjectifs sont féminins, comme c'est la règle. Le nom "décennie" est souvent écrit avec le nombre en chiffre et la finale du cas génitif, reliés par un trait d'union :

70-e su bile davno. Les années 70, c'étaient il y a longtemps.

Pour indiquer les étages d'un bâtiment, on emploie très souvent les nombres ordinaux. Pour indiquer le le premier étage, c'est exactement commen en français :

tavan
potkrovlje
grenier, combles
...
drugi katdeuxième étage ®
prvi katpremier étage
prizemljerez-de-chaussée
podrumcave

Le mot kat ® signifie simplement étage. Pour désigner le plancher, sol, on emploie le mot pod.

L'expression na katu sous-entend le premier et na kat), au premier pour indiquer la direction :

Kupaonica je na katu. La salle de bain est au premier. ®

Pour prizemlje et podrum, on doit utiliser la préposition u¨; mais pour tous les étages supérieurs, on emploie na¨ :

Kutija je u podrumu. La boite est à la cave.

Ured je na drugom katu. Le bureau est au deuxième étage. ®

Igračke su na tavanu. Les jouets sont au grenier.

En croate, il existe deux noms pour grenier, mais potkrovlje est plus formel.

L'adjectif prvi est souvent utilisé pour parler de l'organisation dans l'espace (comme en français) :

prvi red premier rang
prva crta première ligne

Lorsqu'on indique le nombre de frères ou soeurs, on n'utilise pas de nombre ordinal (comme en français) :

Imam tri sestre. J'ai trois soeurs.

Jedna radi u banci. La première travaille à la banque.

Druga studira. La deuxième est à l'université.

Treća je još u školi. La troisième est toujours à l'école.

Le premier nombre est donc adjectif numérique (utilisé comme pronom). Le second signifie autre et second. Ensuite, il n'y a pas d'autre choix que d'utiliser des adjectifs ordinaux. Le fait est qu'il n'y a pas de première soeur. Mais il y a la troisième. Les locuteurs natifs préfèrent parler d'un fils et de l'autre, plutôt que du premier fils et du second, etc. On emploie le nombre ordinal seulement dans le cas où on veut indiquer l'ordre premier dans la fratrie par prvi premier. Après, peu importe, puisqu'il n'y a pas de différence en croate.

Les antonymes de prvi premier sont :

posljednji
zadnji
    dernier, terminal

L'adjectif posljednji est un peu plus formel. Voici un exemple de l'emploi de zadnji :

Ana živi na zadnjem katu. Ana habite au dernier étage.

Tout comme le français, qui utilise l'adverbe en premier ou premièrement par exemple pour en premier, vous mélangez de la farine avec des oeufs...) ; en croate on doit également utiliser sa forme "adverbiale", c'est-à-dire, le singulier neutre prvo. Au lieu de posljednje, on utilise plutôt la forme na kraju dans le sens à la fin, finalement.

Cependant, en français, "finalement" peut aussi avoir la signification de "enfin", "après une longue attente", comme dans "nous avons enfin terminé". Dans ce sens, le croate a un autre mot :

konačno enfin (après une longue attente)
na kraju finalement (en dernier lieu)

________

® En Serbie, les nombres ordinaux ne sont généralement pas utilisés pour les mois (sauf pour lire les dates écrites en chiffres) ; d'autres noms sont utilisés y compris dans le langage courant :

1 januar janvier
2 februar février
3 mart mars
4 april avril
5 maj mai
6 jun / juni juin
7 jul / juli juillet
8 avgust août
9 septembar (septembr-) septembre
10 oktobar (oktobr-) octobre
11 novembar (novembr-) novembre
12 decembar (decembr-) décembre

On constate que ces noms sont similaires aux noms utilisés en français. En Bosnie, au Monténégro et parfois en Croatie, on les utilise également. En Bosnie, les nombres ordinaux pour les mois sont peu fréquents mais on peut les entendre parfois au Monténégro.

En Serbie et en Bosnie, on utilise moins fréquemment les noms qui suivent (les plus courants sont énumérés à droite des flèches) :

katsprat
kupaonicakupatilo
uredkancelarija

↓ Exemples (cliquez ici)

↓ Exercice (cliquez ici)

5 Croate facile: 31 Premier, Second : Nombres Ordinaux N A  DL  G 24 Après avoir appris à compter au moins jusqu'à 4, nous allons apprendre à exprimer les ordinaux ou nombres ordin...

↓ Add Your Comment (click here)